the Wine Motion diary par Antoine Boissinot
9 juin 2020

Je n'avais pas fait le rapprochement

Lorsque j'ai recommencé à faire des sites Internet en 2010, j'ai créé le site Internet du Château Guillaume. Lorsque je me suis déplacé pour rencontrer le propriétaire du château, monsieur Petregne, il m'a offert quelques bouteilles Château Guillaume 2005.

Quelques jours après, le soir, j'ai ouvert une bouteille, j'ai goûté le vin puis je suis allé faire des courses. Et là, j'ai vu une très jolie jeune fille qui devait avoir dans les 5 ans, elle m'a fait un clin d'œil. J'ai eu envie de lui faire un bisou sur le nez.

Quelques mois après, j'ai créé le site Internet du Château Sénilhac. Lorsque j'ai rencontré le propriétaire du château, monsieur Grassin, il m'a offert quelques bouteilles Château Sénilhac 2008 et 2012.

Un soir, j'ai ouvert une bouteille Château Sénilhac 2008, j'ai goûté le vin puis je suis allé faire des courses. Et là, j'ai vu une très jolie jeune fille qui devait avoir dans les 8 ans. Elle m'a fait un grand sourire. J'ai eu envie de lui faire un bisou sur les lèvres.

Un autre soir, j'ai ouvert une bouteille Château Sénilhac 2012, j'ai goûté le vin puis je suis allé faire des courses. Et là, j'ai vu une très jolie jeune fille qui devait avoir dans les 12 ans. Elle m'a fait un très joli sourire. J'ai eu envie de lui faire un bisou avec la langue.

Quelques années plus tard, j'ai créé le site Internet du Château Haut-Bellevue. Madame Roses, la propriétaire du Château avec son mari, m'a fait livrer des bouteilles Château Haut-Bellevue 2016.

Un soir, j'ai ouvert une bouteille, j'ai goûté le vin puis je suis allé faire des courses. Et là, une très jolie jeune fille, qui devait avoir dans les 16 ans, m'a fait un sourire complice. J'ai eu envie de lui faire l'amour.

C'est que maintenant, je serai où les inviter.

www.chateauhautbellevue.fr (une réalisation Antoine Boissinot)

© the Wine Motion diary - www.wine-motion.com